Site Pré-production

Preprod : définition d'un site en préproduction

PREPROD ou site pré-production, qu’entend-on par-là ? L’agence de référencement Facemweb a décidé de vous parler de ce que l’on désigne par préproduction. Contrairement à ce que le nom indique, la "production" à proprement parler a déjà commencé et le préfixe "pré" désigne ici en réalité la période qui correspond à tout ce qui se passe avant la mise en ligne.

 

 

On parle d’ailleurs parfois d’environnement de pré-production. Dans le cadre du lancement d’un site Web, il s’agit du moment où ce dernier n’est pas accessible en ligne à tous, mais uniquement aux personnes qui travaillent sur le projet et / ou qui le dirigent.

C’est systématiquement ou presque de cette façon que cela fonctionne au sein des agence Web qui proposent de la création de site Internet. Une fois le projet suffisamment bien défini auprès du client final ou du donneur d’ordre, l’agence procède au développement du site Internet et / ou d’une ou plusieurs applications sur un espace privé.

Au fil du temps et suivant les différentes évolutions sur le projet, l’espace de préprod est consulté par le donneur d’ordre pour valider tel ou tel élément, ou au contraire demander à ce que des modifications soient effectuées sur le projet.

Quand toutes les modifications ont été faites, le client et l’agence Web se mettent d’accord sur une date de mise en ligne (à noter que cette dernière est régulièrement fixée, ou à tout le moins estimée, en amont) et le site Internet ou l’application passe alors du mode PREPROD à une disponibilité en ligne.

C’est à partir de là seulement que sa visibilité sur les moteurs de recherche tels que Google, Qwant, Bing, Yahoo et consorts ne peut avoir lieu (en théorie, nous y reviendrons un peu plus bas).

Attention toutefois, parenthèse que nous nous devons d’ouvrir ici en tant qu’agence Web SEO (comprenez par-là spécialisée dans le référencement naturel), s’il ne prend effet qu’à la mise en ligne, il est nettement préférable que le référencement naturel ait été envisagé lui aussi en amont, pour permettre qu’au final le projet coûte moins cher que s’il doit être repensé et revu pour être suffisamment bien optimisé pour pouvoir se positionner dans les résultats des moteurs de recherche.

Evidemment, cela ne concernera pas les cas de projets spécifiques qui n’ont pas matière à être les plus visibles que possible.

Comme convenu, nous y revenons, beaucoup d’agences de création de sites Internet ont tendance à oublier que les robots qui crawlent le Web pour alimenter la bibliothèque dans laquelle les moteurs de recherche vont aller puiser leurs résultats ne sont guère restrictifs et oublient de fermer l’indexation aux moteurs de recherche en mettant le site en ligne sur leur espace de préproduction censément privé (privé au sens où eux seuls en connaissent l’adresse).

Pour s’en convaincre, il vous suffira de faire une requête du type intitle:preprod dans Google et d’aller parcourir quelques pages de résultats pour vous apercevoir qu’il y a de nombreux sites en cours de développement qui auraient dû protéger leur site d’une indexation non sollicitée.

Pour qu’un site reste privé et qu’il ne soit pas indexé et donc potentiellement présent dans la SERP, même si évidemment, ce n’est pas cela qui le rend visible au sens du trafic qu’il serait capable de capter, il existe plusieurs moyens :